L’affaire Marquardt ou les 21 otages de campénéac

25,00

Catégorie :

Description

En octobre 1940, deux officiers allemands sont abattus par des Resistants. La réaction des Allemands est violente ; Hitler veut 150 « Otages ». En représailles, ils seront 48 a etre fusilles le 22, a Chateaubriand, Nantes, Paris et 50 le 24 au camp de Souge, pres de Bordeaux. C’est dans ce contexte que nait l' »Affaire Marquardt » ; moments douloureux de ces annees de guerre, dans lequel les Campeneacois n’ont garde en souvenir que de quelques « bleus » au coeur… Mais une « affaire » qui a marque profondement les familles d' »Otages ». Voici un des moments de l’Histoire de Campeneac, entre 1939 et 1945, auquel le paroxysme conduira a des déportations.