Le Camp de Coëtquidan, anciens monuments et seigneuries qui existaient sur son territoire

15,00

Description

Son origine remonte à 1873, où un camp temporaire fut installé sur le versant Nord côté St Malo de Beignon ; à l’emplacement de l’actuel magasin d’habillement.
En 1878, le camp devient permanent et l’on procède à l’expropriation de 1 063 hectares pour construire un champ de tir d’artillerie de 8,2 Km de long sur 1,2 km de large. A partir de 1906, et jusqu’en 1912, 4 190 nouveaux hectares sont acquis. Le champ de tir d’artillerie initial devient alors camp d’instruction national.
Seul grand terrain de manoeuvres de l’ouest, le camp de Coëtquidan accueille de très nombreuses unités. Jusqu’à 12000 soldats en même temps en été. D’importantes constructions sont réalisées sur le versant Nord ; en pierre de schiste rouge pour le camp permanent et en bois pour les baraques logeant les troupes en manoeuvres.